• Restauration de livres anciens : livres animés, enfantina, cartonnages d'éditeur, Bandes dessinées, livres d'artistes, livres brochés,...

  • Restauration d'estampes : gravures monochromes et polychromes

 

  • Restauration d'oeuvres originales : dessins, aquarelles, gouaches, fusains, lavis,...tous supports papier et carton

 

  • Restauration de jeux et jouets anciens en papier et carton (cubes, puzzles, jeux de plateaux, planches pédagogiques, images d'Épinal, cartes à jouer,...)

 

  • Restauration d'objets publicitaires : PLV, éventails, affiches de petit et moyen format, brochures,...

 

  • Documents manuscrits : diplômes, lettres, documents d'archives,...


Après quinze ans passés dans les métiers de la création graphique et l'enseignement des arts appliqués, j'ai suivi quatre années d'étude auprès d'un restaurateur en livres anciens pour m'orienter vers ce métier qui est aujourd'hui une inépuisable source de joie. Je travaille aujourd'hui entre Paris et Avignon.
 

Le restaurateur de documents graphiques intervient sur tous les types d'oeuvres sur support papier, dans le respect historique du document. Il veille également à lui assurer une bonne conservation dans le temps afin de limiter les risques de détériorations.

L'étude préalable du document permettra de déterminer son intérêt, sa valeur historique ou patrimoniale, son niveau de dégradation.

L'intervention sera ensuite déterminée en fonction de l'ensemble de ces critères.

Pour les particuliers, j'effectue un devis gratuitement. Je peux également me déplacer dans un périmètre raisonnable. N'hésitez pas à me contacter.


 





 

MÉTIER & DÉONTOLOGIE

 

Différents types de dégradations

Savoirs et savoir-faire

Conservation ou restauration ?

Déontologie

Particuliers et institutions

 

 

 

 

Différents types de dégradations

 

Au fil du temps, les documents graphiques peuvent subir des dégradations physiques et chimiques diverses. De  mauvaises conditions de stockage (excès d'humidité, exposition aux ultra-violets, contact avec des supports acides, attaques d'insectes ou de rongeurs), l'in-tervention humaine (déchirures, réparations intempestives) et parfois la constitution des matériaux (papiers, encres, pigments) ont des conséquences sur la préservation du patrimoine.

 

Savoirs et savoir-faire

 

Avant toute intervention, le restaurateur effectuera une étude scientifique et historique de l'oeuvre. Ses compétences techniques, des connaissances approfondies en chimie, histoire et histoire de l'art lui permettront de déterminer avec précision l'intervention à envisager sur chaque document dans le respect historique de l'oeuvre.

 

Conservation ou restauration ?

 

Certains cas de fragilité extrême ou de détérioration avancées nécessitent de réduire l'intervention. Dans ce cas, le restaurateur vous proposera une procédure de conservation : elle améliorera l'état général de l'oeuvre et permettra le stockage dans les meilleures conditions de conservation.

Si le document le permet, on envisagera une restauration. Dans ce cas, on ajoutera aux opérations précédentes un renforcement du papier par des greffes permettront d'allier les soucis d'esthétisme et de conservation.

Dans tous les cas, le restaurateur vous fournira un conseil pour préserver au mieux votre document après intervention.

 

Déontologie

 

Après restauration, l'oeuvre doit conserver sa vérité historique, comme si elle avait traversé le temps dans de bonnes conditions de conservation.

 

Je suis le cahier des charges de la Bibliotèque Nationale de France, qui définit les règles de la profession.

 

De manière résumée, je respecte les principes suivants lors de toute intervention :

 

Produits utilisés

- Réversibilité des produits utilisés

Toute restauration doit être réversible sans détérioration pour le document d'origine.

- Innocuité des produits utilisés

Tous les produits et matériaux utilisés sont stables chimiquement et sans danger de dégradation de l'oeuvre originale

- Compatibilité entre les matériaux anciens et modernes

Pour des critères physiques, chimiques et historiques, utilisation de matériaux identiques ou de même nature que le document ancien.

 

Conservation de 100% des matériaux anciens

Tous les matériaux d'origine, même dégradés, seront scrupuleusement conservés. Toute addition tendant à compléter le bien culturel, dans la mesure où elle fait partie de son histoire, sera conservée.

 

Feront exception les matériaux dégradés chimiquement (papier acide, ancienne colle). On éliminera également les camouflages étrangers à l'intégrité de l'oeuvre ou qui en empêchent ou faussent son interprétation historique (réparations intempestives, par exemple).

 

Seront reconstitués les manques identifiables (par exemple des manques sur les marges).

Les éléments manquants non identifiables seront remplacés si leur présence est nécessaire à la compréhension ou la sauvegarde matérielle de l'oeuvre, en respectant le style propre de l'ensemble. Pour ma part, je n'interviens pas sur le graphisme sauf dans le cas de procédés industriels (type cartonnages d'éditeur, PLV,..).

 

Les éléments dégradés sont stabilisés et consolidés dans le respect de la vérité historique de l'oeuvre et jamais remplacés librement par d'autres.

 

La recherche d'estompage est facultative selon l'oeuvre à restaurer (dans le respect du cahier des charges de la BNF). S'il y a recherche d'esthétisme, l'inscrustation et la teinte se feront sans dégradation du document et avec des produits réversibles

 

 

 

Particuliers et institutions

 

Pour les particuliers, je fournis un devis gratuit qui comprend :

- une étude du document et des problèmes de dégradation

- une estimation des interventions et de leur coût

 

Pour les institutions, je propose un dossier d'étude (payant)

- une étude iconographique de l'oeuvre

- une étude du support (fabrication, histoire, dégradations de ce type de papier)

- une étude des techniques et des pigments (historique, procédés, caractéristiques d'identification)

- une analyse du document avant restauration (analyse des dégradations constatées, relevé photographique détaillé)

- le projet d'intervention (avec un argumentaire précis pour chaque procédure envisagée)

- un devis détaillé

 

 


 

 

Powered by fAArOO